Optimiser sa fiscalité

Actualités

Logement vacant : quelles conditions pour déduire les charges des revenus fonciers ?

07/12/2018 Revenus fonciers

Lorsqu’un propriétaire loue un bien immobilier, il peut déduire de ses revenus fonciers, les charges afférentes à ce logement. À savoir les intérêts d’emprunt, la taxe foncière ou encore certains travaux. Cependant, comment cela se passe t-il lorsque le logement est vacant ? Est-il quand même possible de déduire ces dépenses ? La Cour Administrative d’Appel de Marseille vient d’apporter des précisions sur ce sujet.

Lire la suite

ISF-IFI : quel est le bilan un an après la réforme ?

06/12/2018 IFI

Avec la suppression de l’Impôt Sur la Fortune (ISF), Emmanuel Macron espérait que davantage d’argent serait investi dans les PME. Mais un an après la réforme instaurant l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), les comptes n’y sont pas et il semble difficile de savoir où est passé l’argent de l’ISF.

Lire la suite

2019 : choc budgétaire en vue

06/12/2018

(BFM) (…) D’abord, la hausse de la taxe carbone n’est pas seulement suspendue pour 6 mois, elle est tout simplement abandonnée pour 2019. Manque à gagner pour l’État : 4 milliards d’euros, au lieu des 2 milliards chiffrés en début de semaine. (…) Edouard Philippe s’est dit prêt à examiner « toutes les mesures qui permettraient d’augmenter les rémunérations au niveau du SMIC, sans pénaliser excessivement la compétitivité des entreprises », ce qui suppose a priori de jouer sur les charges qui pèsent sur ces salaires.

Lire la suite sur BFMTV.com

PEA : la flat tax bientôt étendue aux sorties anticipées ?

28/11/2018 PEA

Dans le cadre d’un amendement au projet de loi de finances pour 2019, adopté ce 28 novembre 2018, les sénateurs ont proposé d’étendre le prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 %, également appelé « flat tax », aux revenus issus d’un Plan d’épargne en actions (PEA) en cas de sortie anticipée. Actuellement, en cas de retrait avant les 5 ans de détention d’un PEA, les gains qui en découlent sont imposables au titre de l’impôt sur le revenu. Il faut ensuite y rajouter les prélèvements sociaux. Soit un taux d’imposition compris entre 36,2 % et 39,7 %.

Lire la suite

1 8 9 10